Au Centre, en septembre; Découvrez les claquettes !

Le Centre vous propose de mettre en place un atelier et des stages CLAQUETTES dès le mois de septembre. jours possibles:  le lundi à partir de 19h30 ou le jeudi de 18h30 à 19h30. Patrick DHAUSSY, danseur, fera une présentation lors de l’AG le 5 juin 2015 et lors du PIJ à la plage le 16

claquettes vignetteclaquettes vignette

Journal: Le Wim’Heureux

Pour toutes celles et tout ceux qui n’ont pas reçu notre dernier journal « Le Wim’Heureux », vous pouvez le lire en ligne sur le lien suivant: Wim’Heureux

le wim heureux fevrier 2015le wim heureux fevrier 2015

Enquête: Vous et le Centre Audrey Bartier

Dans le cadre des travaux pour la réalisation de notre futur contrat de projet; nous allons à la rencontre de nos adhérents, mais également des habitants et des partenaires. De nombreuses données sont d’ores et déjà recueillies, des rendez-vous sont pris et pour compléter toutes ces données, nous souhaitons vous interroger, vous; adhérents, usagers, habitants

etiquette-sondageetiquette-sondage

Vidéo: Les TAPs; c’est TOP !

Depuis septembre, les TAPs sont mis en place à Wimereux, notamment à travers diverses activités pour les enfants des écoles primaires. Ce reportage sert à vous montrer ce qui se passe dans ces ateliers, comment ils sont gérés et donne la parole aux enfants, aux équipes et aux parents. 

les taps c'est toples taps c'est top

Regards jeunes sur le cinéma

11328768_842779765800871_2143850133_n

 

21/05/2015

Ça tourne !

On rejoint Patrick Baïda, coordinateur du projet « Regards jeunes sur le cinéma », Fred le cameraman et le groupe de Boulogne, avec qui nous allons passer la journée.

Après les explications sur le déroulement de la journée, on part pour visionner « Comoara » (le trésor) un film Roumain de Corneliu Porumboiu.

Avant le commencement du film Anaïs et François, présentent face à la Caméra le film en question. On peut retrouver la vidéo sur le site « Regards jeunes sur le cinéma ».

L’histoire est basée sur l’entraide et le partage. Un homme en difficulté financière demande à son voisin de l’aider à retrouver un trésor que son grand-père aurait caché avant le régime communiste en Roumanie. D’abord perplexe, son voisin accepte finalement de l’aider. Ils louent un détecteur de métaux et tous deux engagent les recherches.

D’ailleurs, c’est ce que l’on retrouve principalement le long du film… Deux hommes ratissant le jardin avec un détecteur au bruit strident puis ses deux même personnes creusant un trou… Autant dire que nous avons trouvé le film assez plat, avec des plans très longs. En effet, au vue du titre du film,  nous nous attendions à un peu plus d’aventure.

Ensuite, direction la Croisette avec Fred le cameraman afin de débattre sur ce film. Nous apprenons avec lui les différents termes techniques concernant les prises de vues mais nous regrettons tout de même de ne pas manipuler les outils numériques.

Après le repas, place au montage sur le logiciel de montage « Final cut pro » avec l’aide de Fred.

Notre curiosité nous pousse à rencontrer un professionnel de « Decipro ». Nous avons pu essayer des lunettes 3D d’une qualité exceptionnelle ! Cet échange fut très intéressant car il partage ce qu’il a appris en école de cinéma, concernant la réalisation d’un film, de son histoire et les  moyens nécessaires pour sa conception.

Ensuite nous allons voir « Depardieu grandeur nature » de Richard Melloul. Un documentaire où le réalisateur recueil les confidences inédites de Gérard Depardieu. On y retrouve un acteur qui se livre librement sur son enfance, sa vie personnelle et sa carrière. Ses amis (Pierre Richard, Michel Blanc…) parlent de lui comme un talentueux personnage et évoquent son exil  en Russie et l’acharnement des médias.
Ce reportage permet d’avoir l’avis de G.Depardieu et son ressenti par rapport à sa carrière et surtout à ces rencontres.

Maintenant il est tard, il faut se précipiter pour voir la projection d’un autre film, pendant la file d’attente Anaïs et Aurélien vont chercher de quoi manger.

Ce film s’intitule « The other side »
Un film engagé qui nous dévoile une autre facette du rêve américain. Tourné au cœur d’une communauté oubliée des institutions et en marge de la société. Ce film/reportage nous dévoile sans aucune pudeur, des adolescents renfermés, des hommes et des futurs mères consommateurs d’ héroïne, des vétérans en guerre contre le monde et des personnes âgées tous souhaitant voir ce système politique disparaître pour plus de justice. Un film instructif qui mérite d’être vu !

Voilà notre participation à ce projet s’achève, et nous sommes très heureux d’avoir pu vivre cet événement de l’intérieur. Instructif, ce projet nous a ouvert à la critique cinématographique, permis de s’initier aux techniques de réalisation et surtout interroger les professionnels du cinéma.

 

 

 

 

11271196_842780135800834_1957005988_n

 

11292724_842779989134182_1901154694_n

 

11303599_842779969134184_1047008851_n


11334711_842779755800872_623399199_n

 

 

Source : http://www.regardsjeunessurlecinema.com/#!vidos-2015/c233i

 

Accompagnement à la scolarité

Dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité, la classe de 5ème 5 du Collège Pilâtre de Rozier de Wimille a bénéficié d’ateliers cirque durant 16 séances qui ont permis aux jeunes de mieux communiquer, de se concentrer, de s’écouter.

En parallèle, un espace « devoirs » leur a été proposé pour les accompagner dans leur scolarité. On pourra les applaudir lors de la « Faites du sport » du Collège qui aura lieu le 19 juin 2015.

Isabelle Lengagne

Image de prévisualisation YouTube

Que de bons moments en animations familiales !!

A l’occasion des vacances scolaires d’avril, les familles ont pu participer activement aux animations proposées par le centre. Soirée familiale, jeux de société, sortie à la ferme, atelier cuisine et loisirs créatifs ont rythmé les vacances ! Détente, franches rigolades et partage assurés !
A très bientôt pour d’autres bons moments !
Céline Devillard
Image de prévisualisation YouTube

Plein les yeux pour sicario

20/05/2015

C’est parti, action ça tourne ! Nous nous précipitons  vers  la salle du soixantième pour la dernière projection de Sicario (tueur à gage en mexicain) de Denis Villeneuve.

De l’action, de l’adrénaline et du suspense, cette fiction inspirée de la réalité, nous plonge au cœur d’un cartel de drogue à la frontière Americano-Mexicaine.

Ce film est explosif du début à la fin. Le travail remarquable du réalisateur et des acteurs nous tient en haleine jusqu’à ce que la salle soit de nouveau éclairée.
Ce long métrage est à voir  !

Après toutes ces émotions, nous déjeunons et en profitons pour nous initier à l’utilisation de la tablette tactile, afin de réaliser un clip vidéo de ce que nous vivons.

Puis nous partons visiter le village du festival de Cannes. Adrien, en profite pour noter les prochains castings, Anaïs se renseigne sur les formations artistiques et Manon filme quelques séquences.

Après la pause déjeuner, nous  assistons à un tournage des « Guignols de l’info ». Nous sommes impressionnés par les techniques utilisées  qui donnent vie aux  marionnettes ! Il est intéressant d’observer le travail des professionnels sur un plateau de télévision.

Séance du soir ! Nous choisissons de visionner « Je suis un soldat » de Laurent Larivière.

Le chômage est à l’honneur, cette année au festival de Cannes !

Sur un fond de misère sociale, le personnage principal (interprété par Louise Bourgoin) se voit partagée entre la raison et la morale.
Poussée par la force des choses, elle se retrouve au cœur d’un trafic de chiens venant des pays de l’Est.

Ce film montre une fois de plus que la précarité amène parfois à agir à l’encontre de nos valeurs.
L’histoire est intéressante mais le film n’est pas marquant.

Nous regagnons le Foyer de Jeunes Travailleurs, demain nous avons rendez-vous pour l’atelier vidéo.

 

11297767_841480565930791_782525102_n

 

11348934_841612179250963_2076898877_n

 

11356171_842138995864948_1427822594_n

 

11350224_841481009264080_829404205_n

En route pour la montée des marches

19/05/2015

Réveil ensoleillé ! Petit déjeuner et on part retrouver Patrick Baïda, coordinateur du projet « Regards jeunes sur le cinéma ». Il nous explique le déroulement de la semaine, nous remet les invitations et les badges qui nous permettent d’accéder aux salles de projections. Que le festival commence !

Notre regard sur :
« La loi du marché », réalisé par Stéphane Brizé.

L’idée tentée du réalisateur, de montrer un système qui pousse à agir à l’encontre des valeurs portées par le personnage, est en soi perturbé par un manque de rythme.

Cependant nous retiendrons la scène d’introduction avec le conseiller Pôle emploi, réaliste et d’actualité.

Masaan de Neeraj Ghaywan :

Nous avons découvert à travers ce film engagé, une civilisation, une culture, un système judiciaire et politique corrompus bafouant les droits de l’Homme. Un film émouvant et enrichissant, qui nous a mené à porter réflexion sur nos conditions de vie en France. L’équipe présente dans la salle, a reçu un standing ovation qui a duré plusieurs minutes !

Pour cette soirée spécial,e nous nous sommes mis sur notre 31 voire 42. On a monté les 24 marches ornées du fameux tapis rouge, du célèbre palais du Festival. Nous avons alors assisté à la première projection du film « Marguerite et Julien » de Valérie Donzelli.

Partagés entre l’histoire d’amour et l’inceste ce film à fait naître chez nous un sentiment mitigé. De plus les anachronismes à répétition, nous ont fait perdre une part de crédibilité pour ce film.

Cette journée s’est achevée avec le groupe de Boulogne sur mer, avec qui nous avons partagé nos impressions sur les films et notre séjour.
Une journée intense et riche.

11291255_841480642597450_84861590_n

La croisette nous voilà

Nous nous retrouvons à la gare de Boulogne sur mer, direction le festival de Cannes.

Après 3 heures de voyage, qui nous a permis de faire plus ample connaissance nous arrivons à Paris où Aurélien se voit confier une mission : Trouver le RER qui nous mènera Gare de Lyon. Mission accomplie.

20heures 30, arrivée à Cannes. Enfin sur le moment on pense être arrivés sur Mars car les premières personnes croisées sont les frères Bogdanov…
Puisque la recherche fait partie du voyage, Anaïs et Aurélien demandent la route pour trouver le Foyer des Jeunes Travailleurs où nous logeons.
On pose les sacs et partons découvrir la ville de Cannes. Aurélien croit vivre un rêve, Manon est ravie et Anaïs vomit (non ça c’est une blague pour faire référence au film  » La cité de la peur »)  en fait elle est contente. Quelle chance nous avons de participer à ce projet ! Hâte d’être à demain…

11119942_841480362597478_1459726963_n

Sur votre agenda !!

Convocation-06-2015

chantier de jeunes

chantier de jeunes

Du  27 au 30 avril 2015, des jeunes de wimereux et jeunes de Boulogne sur mer, ont participé à un chantier de jeunes, initié par la communauté d’agglomération Boulonnaise.

Ce chantier accompagné par Rivages Propres a permis de ramasser 1 tonne de déchets, en nettoyant les plages de Wimereux, Le Portel, Ecault et Hardelot; ils ont aussi bénéficié d’activités : visite de Nausicaa et Karting.

Le groupe de jeunes a reçu une bourse de 1000€ : 250€ ont été remis à I.M.E de Conteville et 750€ permettront aux jeunes de partir en vacances cet été.

En effet, ces jeunes wimereusiens et boulonnais, se sont rencontrés l’été dernier autour d’un projet sportif et cette année ils souhaitent partir en vacances ensemble. Des rencontres sont programmées pour mchantier jeune avril 2015 016onter leur projet.

chantier jeune avril 2015 233

En route pour une fashion’autonomie !!

Lors de la semaine du 27 au 30 avril 2015, huit jeunes filles âgées de 12 à 15 ans se sont lancées dans un projet initiative jeunes. Avec l’aide de la CAF et du Centre Socioculturel, les filles ont organisé un défi mode avec pour thème « Belles en couleurs ! », avec pour but, de s’autofinancer et de gérer leurs déplacements vers Boulogne-sur-Mer afin de trouver une tenue et  de réaliser un défilé devant parents et amis.

En effet, Lucie Marieke Duval, Jeanne Lengagne, Pauline et Marine Lejeune, Emma Senecal, Emilie Moisan, Héléna Moncheaux, Amandine Liénard ont participé à ce défi mode, un projet proposé par Lucie Marieke et Jeanne. Leurs objectifs étaient de s’acheter des tenues pour le défilé, décorer la salle du CAJ, un goûter pour les parents et enfin d’assurer les déplacements. Pour cela, deux d’entre elles (Lucie Marieke et Jeanne) sont passées devant un jury afin de recevoir une subvention « projet jeune » de 70% du total de leur budget par la CAF. Ensuite, elles sont toutes parties dans leurs quartiers pour vendre des cases et récolter ainsi les 30% restants. Il était temps de faire les magasins !

« Belles en couleurs » : Le défilé, 30 avril 2015

« Belles en couleurs » : Le défilé, 30 avril 2015

Bilan effectué, budget Bouclé,

DEFI!!

REUSSI

 

IMG_3337IMG_3339